Actualités 1 décembre 2017

Dites-le en breton !

Voici quelques phrases utiles pour souhaiter en breton à vos proches et collaborateurs de bonnes fêtes de fin d'année !

> lire la suite
Rejoignez Ti Douar Alre

Les adhérents de Ti Douar Alre sont des associations, des membres actifs qui participent aux activités régulières ou ponctuelles, des individuels qui soutiennent la démarche et les activités de l'association.

Le montant de la cotisation est fixé à 15 € pour un membre individuel et à 30 € pour les associations.

Adhérer à l'association

Inscrivez-vous à la newsletter

Partager +

Danses, chants et musique en pays d'Auray (épuisé)

 

 

UN PATRIMOINE ACCESSIBLE À TOUS

 

Ce livret a pour but de faire connaître au plus grand nombre une partie du patrimoine breton du pays d’Auray : la tradition populaire de danse, de musique, de chanson.

La plupart des chants proposés concernent des danses particulièrement appréciées sur la côte. Ils ont été recueillis de 1970 à 1975, sans recherche systématique, et proviennent de personnes de mon propre environnement qui ont toujours aimé chanter.

C’est en vivant au contact de ces « porteurs de tradition » que je me suis aperçu, à ma grande surprise qu’ils connaissaient de nombreuses variantes de danses totalement ignorées des jeunes bretons qui à l’époque s’intéressaient à cet art, c’est à dire les membres des cercles celtiques.

J’ai le souvenir qu’alors, ceux qui donnaient du prix à ce répertoire en perdition allaient à contre-courant des médias, de l’école, de l’administration et même parfois de l’opinion de certains bretonnants totalement déculturés par l’école monolingue qui n’affichait que mépris pour tout ce qui était breton.

La volonté de faire revivre le chant traditionnel par des disques, des publications de textes accessibles à tous, des compositions nouvelles, des concerts… a débouché sur la création du groupe « Trouzerion » (1974). D’autres formations de chanteurs naîtront par la suite : Kanerion Pleuigner, Kanerion Lann Karnag, Ardeweniz….

Une collaboration entre les « Trouzerion » et le cercle celtique « Kerionned Lann Karnag » menée par André Arhuéro permit de faire revivre quelque peu ces danses oubliées (années 1977/1978).

Notre souhait est qu’aujourd’hui ce travail de sauvetage réalisé il y a plus de 30 ans soit à la disposition de tous ceux qui aiment la danse bretonne.

 

Galerie